::::
::::
Bonjour !  Ceci est un des 7 chants du pome intitul « la Ballade d'Orangina ».  

Si certaines expressions vous paraissent trop compliques, vous pouvez cliquer sur l'icone en forme de
point d'interrogation qui se trouve proximit.  

Je vous conseille cependant, pour le confort de la lecture, de commencer par lire le texte en entier, —— et ensuite seulement de cliquer pour claircir les points obscurs.  

[ FERMER CET AVERTISSEMENT]
::::
::::

La Ballade d'Orangina

  1  2  3  4  5  6  7         

————————————————————

Chant cinquime

Or il faudrait que je vous dise
Que cette histoire se droule
En des temps trs reculs ,
viz., ((??))

     viz. est une abrviation qui indique qu'on va prciser le propos.  C'est une espce de « c'est--dire » (on trouve cette abrviation en anglais).  


l'poque o toutes les foules
Au roi Pognon se sacrifiaient
Et payaient un tribut barbare
En sang et sueur tumfis,
((??))

     La tumfaction indique un tat avanc du dommage inflig au corps.  


O l'on versait au grand Dollar
La vigueur des primes annes
((??))

     L'adjectif « prime » signifie « premier » (temporellement parlant).  Les primes annes sont celles qui viennent en premier, les annes de la jeunesse.  


De jeunesse et de mouvement,
O les gens taient condamns
d'indignes moluments
((??))

     moluments = salaire.  


Pour un boulot des plus prcaires,
Pour un tat des plus fragiles,
Dans des banlieues o pauvres hres
((??))

     Un pauvre hre est un homme dans un tat pitoyable.  Le mot hre vient de la dformation du mot allemand Herr, qui dsigne (ici, ironiquement) « un seigneur ».  


Subissaient police et vigiles.
C'taient ces sans-grades sans nombre
Que les puissants administraient
Qui constituaient les armes sombres
Des Coca, des Pepsi, des trs
Classieuses multinationales,
Divinement omniprsentes
Et dupliques dans le canal
Mdiatique que la rcente
Net conomie induisait,
((??))

     La Net conomie est l'conomie, bien relle, centre autour de l'Internet et des biens virtuels.  Bien que le lien avec l'industrie du soda ne semble pas s'imposer, tout laisse penser que plus le temps passera, plus l'conomie du rel et celle du virtuel seront intriques.  


Celle-l mme qui de par
Son naturel instantann
Permet que plus on accapare.
Or donc, le combat entre les
Socits ennemies montait
Les uns contre les autres les
Travailleurs qui tous
boulotaient ((??))

     bouloter = consommer (manger, boire), mais aussi ``avoir un boulot''.  


Dans chaque camp, de quelque marque
Que ce ft, et ce conatus
((??))

     Le conatus est la tendance que possde tout tant persverer dans son tre.  On trouve ce concept chez le philosophe Spinoza.  


C'tait la Troisime Parque,
((??))

     Les Parques taient trois divinits qui veillaient au destin de chaque homme.  La vie de chaque homme tait un fil.  La premire Parque droulait ce fil depuis une navette (c'tait la naissance), la deuxime le faisait glisser (c'tait la vie).  La troisime Parque coupait le fil, ce qui tait la mort.  


La guerre de tous contre tous. ((??))

     La guerre de tous contre tous = le capitalisme.  


De tous cts, on fabriquait
Qui des sodas, qui des laitages,
Et nullement ne se souciait
De limiter le gaspillage.
Les concurrents tous concouraient
produire trois fois autant
Que simplement exigerait
La demande et tous les actants.
((??))

     En Linguistique, on appelle actants les tants qui participent l'action dcrite par le verbe, dans une phrase.  Par exemple, dans la phrase « le chat mange la souris », les actants sont « le chat » et « la souris ».  


Cette gabegie sans limite
((??))

     La gabegie est un dsordre qui mne au gaspillage.  


Inondait la plante entire,
Et se dversait en prurit
((??))

     Le prurit est une dmangeaison vive, —— c'est aussi une forte impatience.  


Avec une acuit foncire.
Nul n'chappait la folie
Du march sans rgulation,
Livr la mlancolie
De l'ineptie des transactions.
L'objet devenait marchandise
Sitt sorti de l'usine o
Un robot que le labeur grise
L'avait cr; ensuite tout
Se jouait sur la question-cl
D'valuer quelle commande
L'item marchand ici bcl
Satisferait, quelle demande
Et quelle offre il saurait combler.
Tout se rduisait au schma
Susdit, bref, c'tait pour le bl
Qu'on produisait tout cet amas.
On s'tonnera par la suite
Que le globe crevait de ce
Systme tous gards limite,
Mais on n'y pouvait mais, car ceux
Qui percevaient vers quelle abme
On allait n'avaient pas pouvoir
D'inflchir cela, ft-ce infime,
((??))

     Inflchir = faire changer de cap, de direction.  


Avant le grand jour du Grand Soir.
((??))

     Le Grand Soir dsigne traditionnellement le jour de la Rvolution.  


Ainsi donc la Rvolution
Suivait de faon souterraine
Le cours de la Rvlation,
S'apprtait prendre les rnes.
((??))

     Les rnes, et non pas les rennes !  Les rnes sont les courroies au moyen desquelles on guide les chevaux.  Le renne est un animal galement connu sous le nom de caribou.  


Mais en attendant, il y avait
Toujours ces rixes incertaines,
((??))

     Rixe = bataille.  


Ces plages charges de pavs,
Et ces drisoires fredaines.
Mais suffit ! Pour l'heure la lutte
N'a rien de final, elle oppose
((??))

     La lutte / N'a rien de final = allusion « C'est la lutte finale... », refrain du chant rvolutionnaire « L'Internationale ».  


Deux gants des boissons en butte
Au jeu de la phagocytose.
((??))

     D'une cellule qui en « avale » une autre, on dit qu'elle la phagocyte.  La phagocytose est l'action de phagocyter.  


————————————————————

la ballade d'Orangina - chant premier   
la ballade d'Orangina - chant deuxime  
la ballade d'Orangina - chant troisime
la ballade d'Orangina - chant quatrime
la ballade d'Orangina - chant cinquime
la ballade d'Orangina - chant sixime   
la ballade d'Orangina - chant septime  

Colloque des Oisives
  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org