::::
::::
Bonjour !  Ceci est un des 7 chants du pome intitul « la Ballade d'Orangina ».  

Si certaines expressions vous paraissent trop compliques, vous pouvez cliquer sur l'icone en forme de
point d'interrogation qui se trouve proximit.  

Je vous conseille cependant, pour le confort de la lecture, de commencer par lire le texte en entier, —— et ensuite seulement de cliquer pour claircir les points obscurs.  

[ FERMER CET AVERTISSEMENT]
::::
::::

La Ballade d'Orangina   

1  2  3  4  5  6  7         

————————————————————

Chant deuxime

Muse Tu reconnais cette nnette ? C Aphrodite ! la rigueur de fer,
Prcdemment je chantais la
Situation dltre
((??))

     Dltre = qui mne sa propre destruction.  


Dans laquelle Ricard S.A.
Se dbattait; or, prsent
Que je poursuis cette ballade,
Que j'entonne ce second chant
la gloire des limonades,
Je dois dire de quelle allure
Ricard [tm] finalement
Enraya sa dconfiture,
Rtablit son fonctionnement.
Or voici que Ricard dans ses
Rflexions ne vit pas venir
Coca le grand qui fait danser
La jeunesse et la soif honnir.
((??))

     Honnir = rendre hassable (publiquement), rejeter.  


Coca-Cola le ptillant
Ricard adressa ces termes :
Entreprise au bilan brillant,
Anisette au got isotherme, ((??))

     Isotherme = toujours la mme temprature  


Je t'apporte la dlivrance
De tes ennuis tout actionnaires. ((??))

     Tes ennuis tout actionnaires = les ennuis que tu as contracts du fait du cours de tes actions.  


Vends-moi tes parts, nulle crance,
Et Coca le dbonnaire
Fais don de toi, reois salaire;
Soumets-toi mon joug lgal,
Reconnais-moi, je t'exonre
Et te rachte, mon vassal, ((??))

     Au Moyen ge, le vassal tait le noble qui se plaçait sous la domination d'un autre noble : son suzerain.  


Pour peu qu' moi tu t'agglomres.
C'est ainsi que tourne le monde
Affairiste et toute la sphre
Du Capital, aussi immonde
Et cynique paraisse-t-elle :
Car toujours l'offre et la demande
Font des S.A. battre les ailes, ((??))

     Les S.A. sont les Socits Anonymes (autrement dit, les entreprises).  


Et c'est le Profit qui commande.
Ricard [tm] au got svre
ces mots devient de glaon,
Son comit se dsespre,
Son cours dcrot l'unisson.
Quoi, moi, producteur de boissons
Apprcies dans tout le pays,
Je vais me vendre l'chanson ((??))

     L'chanson est l'officier charg de servir boire un roi ou un prince.  
Ici, on appelle
chanson l'entreprise charge de fournir boire aux habitants du pays, —— c'est en effet un peu du mme ordre.  


Qui tient tous les tats-Unis !
Je suis entreprise locale
Et me mondialiser ne veux;
Refuser ce march bancal
Je l'appelle de tous mes vœux !
Coca-Cola laisse ces mots
Franchir l'espace de sa bouche : ((??))

     « Laisser ces mots franchir l'espace de sa bouche » est une expression bien connue qu'emploie le pote Homre pour dire qu'un hros est en train de parler.  


Ricard, je sais combien ces maux
Ici profondment te touchent;
Et je crois qu'inconsidre
Est pour cela ton attitude;
Car sans rien voir d'exagr
Tu n'as que peu de latitude.
Ton sort est quasiment rgl,
Tu as des dettes, j'ai le fric,
Il n'y a pas balancer,
Tu dois accepter ma logique.
Ricard au got d'anis pourtant
Ne veut pas ses prrogatives
Perdre dans un si court instant,
Une transaction si htive;
Il se dmne et se dbat,
Et crie l'aide aux partenaires,
En premier Orangina,
Sa toute premire actionnaire :
camarade en joint-venture, ((??))

     Une joint-venture est une entreprise commune cre par deux entreprises.  
Ici le mot a, ironiquement, le sens de « camaraderie ».  


Vois quel est mon tat faiblard,
Vois quelle est cette investiture, ((??))

     L'investiture est ici le fait de parvenir une position (un avantage).  


Que rclame Coca sans fard !
Viens je t'en prie la rescousse
De ta loyale succursale
Que les vautours ici dtroussent,
Avec les hynes commensales ! ((??))

     Un commensal est une personne qui se trouve la mme table que vous, lors d'un repas.  Ici, le mot est pris comme adjectif.  


Le brun Coca au goulot tors ((??))

     Tors = qui n'est pas droit.  
vrai dire, le goulot de Coca n'est pas tors, mais il n'est pas rectiligne non plus...  


Veut sur ma chane productive
tendre son rgne retors,
Et aspirer ma force vive !
mon allie, Orangina,
Matresse des jeux et des ris, ((??))

     Les ris sont les rires.  (Le mot ris a certes encore un autre sens...)  


Des sons et de la Lambada,
Secours-moi quel qu'en soit le prix !

————————————————————

la ballade d'Orangina - chant premier   
la ballade d'Orangina - chant deuxime  
la ballade d'Orangina - chant troisime
la ballade d'Orangina - chant quatrime
la ballade d'Orangina - chant cinquime
la ballade d'Orangina - chant sixime   
la ballade d'Orangina - chant septime  

Colloque des Oisives
  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org