[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

dialogue sur l'Ítre





Comme il se trouvait jeté-là-dans-le-monde, le Dasein rencontra l'Unique.  Ils s'en allèrent discuter dans un troquet de Fribourg.  « Je suis comme toi, assoiffé d'Être.  Et pourtant aucun prédicat ne m'épuise.  Comment ne me résorbé-je pas en néant fécond ?  Dis-moi s'il-te-plaît ton secret.  —— Oh, il n'y a rien à dire, justement.  Être c'est se suffire.  Si je voulais en faire un système, pression et température seraient telles que les mots se mettraient à fondre.  —— J'ai compris, nous sommes des trous noirs.  En nous l'énergie hyper-combinatoire est si forte que le détruire et le créer s'équivalent.  Notre façon de parler tue le parler lui-même. »  

Les mots qu'ils échangeaient avaient une durée de vie limitée.  Ils ne devisaient pas dans une caverne, eux comme leurs verres se vidaient.  On n'eût pas pu rejouer cette scène, qui travaillait comme eux à se supprimer en tant que telle.  Et leurs chants n'avaient pas de vocation.

    <<          >>      ——      <<    













....
  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org