[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

les dtritus





Vivant près de la décharge, un lettré consacrait un après-midi sur trente à ramasser les détritus et à les contempler.  Parfois, il les assemblait sur des piques.  Parfois, il les insultait.  Une fois, après les avoir dénombrés il en jeta un cinquième au vent.  Un de ses amis se soucia du tour que prenait cette lubie.  « N'est-ce pas un peu inquiétant, de consacrer ainsi tant d'effort à des choses qui passent la raison ? ».  

Le lettré lui répondit : « Ne croyez pas que le réel est le rationnel : il reste encore beaucoup trop de place.  Vous jugez que ces actes sont sans raison, vous vous faites une définition trop restrictive de cette dernière.  Si ce qui est raisonnable est ce qui sert correctement le but, alors comment pouvez-vous me juger irrationnel, tant que vous ignorez le but ?  La folie, toutes les folies, ont une utilité sociale.  L'homme qui ajoute chaque siècle un grain de sable au littoral ne fait certes rien d'utile sur le plan objectif, mais il agit adéquatement sur le plan symbolique.  Vous ne voyez que le premier et pas le second : vous ne vivez que dans une seule moitié de l'univers.  Comme c'est triste ! »

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 5075 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org