[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

tentations





Au terme d'une vie de pensers erratiques((??))

    
Il n'y a pas de faute , c'est bien « pensers » et non « penses ».  

La pense, c'est ce qui est pens, et aussi ventuellement le processus par lequel on pense.  
Le penser c'est d'abord le processus par lequel on pense, puis ensuite la pense.  


, on ne peut que souhaiter que reste quelque part —— comme une trace de ce que l'on a cogit.  La tentation du systme est au cœur de la vie du philosophe.  Pourtant, le systme est une impasse, en ceci justement qu'il a de systmatique.  Reste la tentation de l'œuvre d'art : en colorant les parois de notre grotte, nous assurons ce qui fut, je ne dis pas mme une pense, mais un lan , la caution de l'avenir et les regards attentionns des gnrations suivantes.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 14425 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org