[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

2 la discussion





Escape, en proie a Elle, enonce & parle.
Je n ai pas ider 2 se ke peut kontenir 1 discussion.  Il me semble ke se ne sont la ke mots assembler.  De kelle maniere, pour kelle fin  ?  Neant.  N est-ce pas o fond 1 perte 2 temps  ?  Le fil des penser ne se komunike-t-il pas deja par les actes & les choses  ?  Si c est le kas, il faut admettre ke l univers kontie+ 1 dimension 2 tro.  Ou b1 , l espesse umaine est tro bavarde.  Inutiliter fondamentale ki s ajoute a kelkes autres.  

Du fond 2 tous les temps passer, celui ki sert a assembler les mots me parait intense perte 2 temps .  Mais se n est pas 1 mince paradoxe ke d emploier 1 traiter a dire cela.  Ke faire alors kar il est evident ke la kestion est bloker ?  Il faudrait trouver dans le mal la source du remede.

Les mots ne s eclairent meme pas avec le temps les uns les autres.  Ils tende+ a s obscurcir.  1 kouche 2 texte vient en recouvrir 1 autre & les komentaires ne vivifient k a moitier.  Il est etrange 2 sentir koment 1 veriter peut vivre, beaucoup + etrange 2 la voyr mourir.  Le temps ne konsole pas ceus ki saignent.  

Du fond 2 tous les temps passer, j entends retablir la valeur des mots , ki est 1 charmant epsilon.  Ce ki ne presage en rien 2 la faisabiliter du projet , mais traduit juste mon desespoir fasse a 1 kestion sans issue.  Encore ke, la kestion etant sans issue, je n ai aucun lieu 2 me desesperer.  Soions donc neutre & inefable.

Les mots passe+ & le temps s insere en eus.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 8680 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org