[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

frayer un chemin la vrit





Dans le moment o vous noncez votre chelle une chose fausse, s'il se trouve un systme autour de vous qui la traite, au sein de choses fausses galement et aussi de choses vraies, cette chose fausse cesse d'tre seulement fausse : elle devient lment du systme plus vaste.  

Il en va de mme pour une chose vraie.  

Ds le moment que sont nonces ces choses vraies et fausses, ce qui compte c'est la logique externe qui les articule les unes aux autres, et cette logique-l, elle vous chappe ncessairement, car ce n'est pas de vous qu'elle participe.  L'ensemble n'est pas un lment.  

C'est en cela qu'il est permis de voir merger d'une multitude de comportements incohrents une vrit subtile, et que la sottise du monde ne lui porte pas, tant qu'elle ne se pique pas d'intelligence, ombrage((??))

    
« Et que la sottise du monde ne lui porte pas, tant qu'elle ne se pique pas d'intelligence, ombrage » = On veut dire par l que la sottise du monde (en cela que le monde ne semble pas calculer, bien que, en ralit , il calcule, mais d'une manire dcentralise qui n'veille pas l'attention du socius )... que la sottise du monde est ce par quoi l'objectif est atteint, —— mais que, si l'on s'efforce d'insuffler au sein de cette sottise une forme d'intelligence trop directive qui n'a pas son entente particulire, alors elle lui nuit , —— et l'objectif n'est pas atteint.  


.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 14093 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org