[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

expérience néante





Celui qui questionnait la Réalisation en venait à ne plus savoir vers quels seins se vouer((??))

    
« Ne savoir à quel saint se vouer » signifie « ne savoir que faire ».  On dit encore : « ne savoir sur quel pied danser ».  

Ici, un jeu de mots lie le saint au sein.  Georges Brassens, par ailleurs, créa une chanson par laquelle il mettait l'homme en garde contre la « Méchante Avec De Jolis Seins »
((??))

    
MÉCHANTE AVEC DE JOLIS SEINS

Hélas, si j'avais pu deviner que vos avantages
Cachaient sournoisement, madame, une foison d'oursins,
J'eusse borné mon zèle à d'innocents marivaudages.
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins ?
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins,
Si méchante avec de jolis seins ?

J'eusse borné mon zèle à d'innocents marivaudages,
Ma main n'eût pas quitté même un instant le clavecin.
Je me fusse permis un madrigal, pas davantage.
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins ?
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins,
Si méchante avec de jolis seins ?

Quand on a comme vous reçu tant de grâce en partage,
C'est triste au fond du cœur de rouler d'aussi noirs desseins.
Vous gâchez le métier de belle, et c'est du sabotage.
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins ?
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins,
Si méchante avec de jolis seins ?

Vous gâchez le métier de belle, et c'est du sabotage,
Et je succombe ou presque sous votre charme assassin,
Moi qui vais tout à l'heure atteindre à la limite d'âge.
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins ?
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins,
Si méchante avec de jolis seins ?

Moi qui vais tout à l'heure atteindre à la limite d'âge,
Mon ultime recours c'est d'entrer chez les capucins,
Car vous m'avez détruit, anéanti comme Carthage.
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins ?
Se peut-il qu'on soit si méchante avec de jolis seins,
Si méchante avec de jolis seins ?


.  


.  L'attraction fatale qui résultait des diverses étapes du savoir vers ce qui n'est déjà plus le savoir tendait à —— quoi ?  L'annuler un peu, sans doute.  

Également revenu de tous les éthylotests((??))

    
L'éthylotest (ou éthylomètre, ou alcootest) est une technique d'évaluation de l'alcoolémie par mesure du taux d'alcool dans l'air expiré.  

Que veut dire ici l'éthylotest, essaie-t-on de dire qu'il y a des épreuves, et aussi des gouffres, des creux et aussi des perditions, dans l'existence ?  À supposer que ce soit cette donnée somme toute évidente qu'on nous suggère, sait-on vraiment ce qu'est le gouffre ?  

Sur le gouffre, je ne dirai moi-même rien
((??))

    
André Breton a écrit le poème suivant :

LE VERBE ÊTRE

   Je connais le désespoir dans ses grandes lignes.  Le désespoir n'a pas d'ailes, il ne se tient pas nécessairement à une table desservie sur une terrasse, le soir, au bord de la mer.  C'est le désespoir et ce n'est pas le retour d'une quantité de petits faits comme des graines qui quittent à la nuit tombante un sillon pour un autre.  Ce n'est pas la mousse sur une pierre ou le verre à boire.  C'est un bateau criblé de neige, si vous voulez, comme les oiseaux qui tombent et leur sang n'a pas la moindre épaisseur.  Je connais le désespoir dans ses grandes lignes.  Une forme très petite, délimitée par des bijoux de cheveux.  C'est le désespoir.  Un collier de perles pour lequel on ne saurait trouver de fermoir et dont l'existence ne tient pas même à un fil, voilà le désespoir.  Le reste nous n'en parlons pas.  Nous n'avons pas fini de désespérer si nous commençons.  Moi je désespère de l'abat-jour vers quatre heures, je désespère de l'éventail vers minuit, je désespère de la cigarette des condamnés.  Je connais le désespoir dans ses grandes lignes.  Le désespoir n'a pas de cœur, la main reste toujours au désespoir hors d'haleine, au désespoir dont les glaces ne nous disent jamais s'il est mort.  Je vis de ce désespoir qui m'enchante.  J'aime cette mouche bleue qui vole dans le ciel à l'heure où les étoiles chantonnent.  Je connais dans ses grandes lignes le désespoir aux longs étonnements grêles, le désespoir de la fierté, le désespoir de la colère.  Je me lève chaque jour comme tout le monde et je détends les bras sur un papier à fleurs, je ne me souviens de rien et c'est toujours avec désespoir que je découvre les beaux arbres déracinés de la nuit.  L'air de la chambre est beau comme des baguettes de tambour.  Il fait un temps de temps.  Je connais le désespoir dans ses grandes lignes.  C'est comme le vent du rideau qui me tend la perche.  A-t-on idée d'un désespoir pareil !  Au feu !  Ah ils vont encore venir...  Au secours !  Les voici qui tombent dans l'escalier...  Et les annonces de journal, et les réclames lumineuses le long du canal.  Tas de sable, va, espèce de tas de sable !  Dans ses grandes lignes le désespoir n'a pas d'importance.  C'est une corvée d'arbres qui va encore faire une forêt, c'est une corvée d'étoiles qui va encore faire un jour de moins, c'est une corvée de jours de moins qui va encore faire ma vie.


; mais sur le gouffre du gouffre, je dirai que le premier faîte du gouffre est atteint lorsqu'on est au bord du gouffre, mais qu'on n'est plus certain de quel côté est le gouffre, si bien que —— gouffre du gouffre ! ——, les choses se perdent bien de se perdre mieux.  


, il suggéra au temps qui se dévidait trop vite à présent ceci : « Je reconnais pleinement qu'on avait eu tort de croire en un Auteur avéré de cette histoire, et je sais à présent à quel point cette histoire allait à mon encontre.  Mais le pouvait-on seulement deviner ?  L'univers se perdrait s'il devait se résoudre à creuser cette question.  Adoncques((??))

    
Adoncques est un synonyme de Donc, employé dans le langage poétique.  


il est clair que de la matière puissante doit nécessairement se perdre. »  

Par chance, cela ne venait déjà plus en renfort de rien.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 87333 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org