[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

mortifiant





Nul chant, nul cantique, nulle élégie ne saura plus dire le drame qui nous habite, c'est là le véritable drame, non, la tràgédie.  Mais nous ne sommes tout de même pas venus au monde pour nous plaindre...  C'est pourquoi, tournons-nous vers le dehors de cet espace, et depuis le balcon de l'étant, respirons le clair soleil du printemps dans lequel nous baignons.  

§.2  Il n'est nul besoin de lacérer ces choses qui nous indisposent, quoique elles ne se gênent pas pour nous parsemer de plaisants coups de couteau.  Pourquoi donc n'avons-nous plus de certitude quant à la marche du chariot céleste, comme autrefois ? [cela est faux, bien entendu]  

§.3  Résolvons-nous à ce que nous ne maîtrisions plus rien du formulaire de notre existence, ni de pourquoi les périodes de cette vie nourrissent un air rance et pourri.  Nous ne manquerons certes pas de péripéties, toujours et partout.  C'est le lieu d'une grande joie !  

§.4  J'entends la voix, farceuse, d'un enfant aux déhanchements syntaxiques.  Il rit, rit, rit, rit de plus belle, pour ma part je me réjouis de le voir ainsi depuis les flammes où je chancelle, mais c'est bien mon être-là que d'être dans les flammes, même si j'y suis tout en n'y étant pas.  Car mon être-là est un être-là passager.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 24121 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org