[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

ℓ usage





Non seuℓement tout evenement 2 ℓa vie psichik est kascade d uniter ki sont autant 2 points dans ℓ espasse mentaℓ, mais chakun 2 c points krer deriere ℓui 1 siℓℓage d occurences temporeℓℓes ki en determinent ℓes usages.  & c usages, iℓ se fait tres kℓaireman k iℓs enregistre+ 1 + grande motrissiter du point en kestion, kan ceℓui-ci a eter + souve+ soℓissiter, soit beaucoup + en 1 temps resse+, soit beaucoup + a + ℓongue echeance.  

—— L usage est donc kom 1 memoire ki enregistre jusk a keℓ degrer chak point 2 ℓ espasse mentaℓ aura eter soℓissiter.  Iℓ y a donc, kom je ℓe dirai, 1 certain raport entre ℓ usage & ℓa souffrance , kar ℓe but 2 ℓa souffrance est 2 mettre en garde kontre ℓes konexions maℓheureuses, & ℓe kontournement 2 ℓa souffrance (ke devrait rechercher ℓ entrainement) est 2 vouℓoir diminuer ℓes soℓissitations funestes, ℓeskeℓℓes son+ ℓa du fait 2 ℓ usage((??))

    
     Ke veut dire Escape par « L usage est kom 1 memoire ki enregistre jusk a keℓ degrer chak point 2 ℓ espasse mentaℓ aura eter soℓissiter. » ?  
        /
     Iℓ fait aℓusion o fait ke ℓa mentaℓiter est kom 1 paisage siℓℓonner 2 kours d eau, & ke + certains kours son+ pratiker, + ℓ eau kreuse a ℓeur endroit (mais aℓors, iℓs son+ d autant + pratiker, etc.).  

Dans 1 teℓ schema, se ki est determinant, se sont ℓes « points 2 bifurcation ».  L usage, du fait k iℓ kreuse se ki a deja eter emprunter, konstitue 1 sorte 2 memoire des activiter.
  
  
   \        
  





  


.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 9516 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org