[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

se gurir des rcurrences (4)





Sitt que le mont nfaste est aplani, il est mme possible de creuser un mont faste, car alors il suffit de se donner les associations d'ides qui sont voulues comme donnant le rsultat positif.  Mais cela, est en thorie vrai seulement.  Car en ralit , personne ne matrise compltement ses associations d'ides, et, l o l'on contourne l'attaque frontale en ne recourant pas des associations d'ides directes, mais plutt des associations d'associations, ou associations de second ordre , l encore, les associations nfastes savent creuser leur trou, et continuent de se manifester au troisime ordre ((??))

    
Prenons par exemple le cas de quelqu'un qui aurait dj par le pass ingr des cachets pour se suicider, soit une, soit (de manire plus probante encore) plusieurs reprises...  Cette personne , de par sa pratique passe, a cr en elle un lieu d'association mentale entre « les cachets » et « le suicide ».  Ainsi donc, chaque fois qu'elle prendra des cachets, —— quand bien mme ce serait pour son bien  ——, elle ractivera le geste suicidaire dans sa praxis.  

Cette personne , il est probable, verra tout jeu de cachets comme un objet qui lui rappelle insidieusement son autolyse, et il est gager que mme lorsqu'elle n'a aucune envie de se suicider, elle ne peut se trouver proximit de cachets sans entendre en quelque sorte ces mdicaments lui rappeler que le suicide est « toujours possible ».  

Ainsi, nous voyons qu'une exprience passe (et en l'occurrence, une exprience de grands poids, mais cela s'applique en fait aussi bien de « petites » expriences) cre une unit semantico-pragmatique qui irradie de l o elle se trouve vers toutes les autres associations mentales disponibles.  Le travail effectuer est d'annuler l'impact ngatif de cette irradiation.  

Mais comment faire ?  Ce qui se trouve est une association donne, bien entrenche :

cachets
suicide

Ce qu'il faut raliser, c'est de rendre obsolte cette association.  La seule arme qui est notre disposition, c'est le fait de pouvoir crer de nouvelles associations.  Supposons par exemple qu'on russisse associer « cachets » « bien-tre ».  Cela revient crer une nouvelle liaison :

cachets
bien-tre

Cela sera-t-il efficace  ?  * La rponse est NON *   En effet, « bien-tre » tant en quelque sorte l'antonyme de « suicide », ces deux termes s'appellent eux-mmes l'un l'autre, si bien que ce que l'on a cr est en fait la trirelation suivante :

cachets
bien-tre
suicide

Cette trirelation est pernicieuse, car chaque fois que l'individu souffrant interagit avec des cachets, il pense la fois « bien-tre », qui est activ par sa reprogrammation mentale, et « suicide » qui est son ancienne programmation plus la liaison d'antonymie entre bien-tre et son contraire...  De sorte qu'en fait, nous n'avons absolument pas guri l'individu de son obsession, nous l'avons juste un peu complique.  

Quelle sorte d'associations d'ides peuvent alors, s'il en est ainsi, venir en aide une personne qui souffre d'associations nfastes ?  La rponse est que l'on doit « forer » l'espace des associations mentales dans des directions « perpendiculaires » l'association d'ides nfaste.  Quant exposer de quelle manire on s'y prend, c'est plutt complexe, et cela fera l'objet d'une autre note.



.  

—— Si bien que la maladie est toujours prsente l, quelque degr, et que se reconfigurer de la sorte n'est possible, jamais de manire dfinitive, et jamais pour les tres vivants qui ne savent lire en eux-mmes.  Car, et c'est une difficult, seul l'tre vivant malade est en mesure de se reconfigurer lui-mme, pourvu qu'il soit sa propre coute, personne d'autre que lui ne saurait le faire pour lui, ni sa place.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 9450 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org