[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

interroger l'inconscient du monde





Le monde ne nous prive pas de son inconscient, et nous ne sommes pas laissés à nous-mêmes dans l'univers, mais cet inconscient nous vient en aide, parce que tout ce qu'il intellige, ce sont de vastes considérations qu'il a longuement compilées.  

—— Ainsi, il est possible d'interroger cet inconscient du monde, et pour lire en soi, et comme aide à la décision.  Il ne se refusera pas à nous.  La pratique des oracles ne doit pas être un obstacle à la raison : cependant elle est elle-même une raison, qui nous permet de lire en nous comme aux rayons X((??))

    
Il peut sembler que la mention des oracles soit résolument antiscientifique.  Elle découle en fait on ne peut plus logiquement des considérations scientifiques qui précèdent.  Ainsi donc, si une certaine attitude qui se croit rationaliste les rejette, c'est cette dernière attitude qui fait fausse route, et c'est le chercheur qui évalue les oracles qui est dans le vrai.  

Nous pouvons préciser cela...  À l'état de veille, l'individu ne cesse de recueillir et d'agréger de nombreux signaux, qu'il traite de moultes façons, afin tout simplement de vivre.  Or il est bien évident que la majeure partie de ces traitements n'affleurent pas à la conscience, et consistent en de multiples opérations « factorisées » sous l'espèce d'un certain nombre de « méthodes » (certaines, rudimentaires).  Il y a donc, et cela est du reste bien connu, la majeure part du psychisme qui échappe à l'emprise de la conscience.  

Cependant, parce qu'elles ne sont pas conscientes, toutes ces entreprises psychiques ne laissent-elles aucune trace ?  Il n'en est rien, elle déposent de petites agrégations, des sortes de traces mnésiques, qui forment ce qu'on appelle l'Inconscient.  Ce calcul surnuméraire crée avec lui son propre objet, et prend place « en parallèle » du calcul de la conscience, ce qui le rend d'ailleurs extrêmement efficace lorsqu'il s'agit d'agréger de manière élaborée un grand nombre de petits faits que la conscience ne saurait envisager de front et dans le détail, tant ils sont nombreux.  

Ainsi, ce que nous avons qualifié d'Inconscient se révèle être un calculateur, et même un calculateur de génie, parsant tous les corpus que la conscience ne traite pas dans le détail, et en extrayant, par les moyens qui lui sont propres (et au sujet desquels l'évolution de l'être humain démontre sans ambages qu'ils sont
pertinents et efficaces), des résultats propre à servir la vie.  

Or, que fait un humain qui, ayant épuisé tous les ressorts qui lui offre la réflexion, ne sait comment aborder un problème ?  Il arrive qu'il s'en remette à un « oracle », entendons par là qu'il va
interpréter une forme issue du hasard afin d'en tirer une ligne de conduite.  Cela *semble* insensé, mais cela ne l'est pas, car, pendant qu'il s'efforçait de toutes les manières de résoudre son problème, son Inconscient, lui aussi, s'est attelé à cette tâche, et cet Inconscient a bien entendu repéré un certain nombre de symétries, de règles, de principes... subtils qui s'appliquent à la situation.  L'interprétation d'une source aléatoire est le procédé heuristique pertinent et efficace par lequel l'humain peut lire, —— comme « aux rayons X » —— dans cet Inconscient, afin de connaître le résultat des compilations mentales qu'il a effectué en arrière-plan, —— à son insu, mais de manière fort sage !  

Ainsi, il est exact de dire que ce que révèlent les cartes, les dés, ou tout autre système est dû au hasard (bien entendu !), mais il est non moins exact que l'interprétation de cet argument aléatoire est entièrement déterministe, et nous donne accès à notre capacité d'inférence la plus profonde (et donc aussi la plus efficace biologiquement parlant).  


.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 38 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org