[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

des machines ki detruisent la valeur travail





En se temps-la, on automatisait le labeur a tour 2 bras, —— ou plutot faudrait-il dire, a grand renforts d automates, logissiels, & autres futurs robots.  De se fait, 2 nombreus ki eussent eter ouvriers ou manœuvres, dans les temps passer, se retrouvaient deposseder 2 l occupation par lakelle ils eusse+ eter salarier.  Occupation 2 toute 1 vie en lakelle Proudhon lui-meme voyait se ki fait la digniter 2 l home !  

On avait essaier 2 trouver 1 moien 2 rendre o peuple se ki konstituait le noiau 2 son existence ...  Kar, en efet, on eut aussi b1 pu dire ke desormais l humaniter alait vivre dans le temps libre, le loisir , & dominer c machines ki travaillaient a sa plasse... mais 7 vision etait vraiment tro utopik : —— d une part, il n est pas donner a tout le monde, en l absence d une solide formation kulturelle, d occuper son loisir sans vegeter ni s ennuier...  —— et surtout, la perspective 2 konfier a l humaniter la tache subalterne 2 l amusement, kan les ressorts 2 la sossieter eussent eter dans la poigne des machines, elles regissant tout , etait + k alarmante !  

Donc, il aurait falu recreer 2 la valeur travail ... mais on ne trouvait guere koment.  Escape voyait cela, & disait kant a lui : « Puisk la ou dis persones travaillai+ anterieurement, il sufit maintenant d une persone chapeautant dis machines (& peut-etre 1 jour 2 seulement dis machines, sans + 2 persone pour les surveiller), & puiske se k il konvient 2 retablir, c est l activiter & la digniter 2 dis persones, la solution ki s impose est 2 rendre 1 ressort a chakun 2 c dis persones sur chakun des dis machines.  Par exemple, lorsk un chef d entreprise remplasse 1 salarier par 1 machine , o lieu 2 verser 1 indemniter 2 lissenciement o salarier mis sur la touche, il pourait lui offrir 1 part des droits ki reglent l aport & la regulation 2 la machine ...  A charge, eventuellement, ke 7 ex-emploier devienne maintenant en partie le tuteur (+ encore ke le proprietaire ou le gardien) 2 la machine sur ki il a desormais des droits, & k il s eforce 2 partissiper a l efort kolectif vers davantage 2 richesse & 2 bien-etre((??))

    
Voyla kelle etait a peu pres la situation , avant ke ne se generalise l ere 2 l automation :

    ouvriers/emploier
  
  
      chomeurs


      retraiter




Voyla se k elle est a l heure ou j ecris c lignes (les donner numerikes son+ fantaisistes, se ki kompte est 2 saisir l ider d ensemble, la tendance 2 l evolution) :

    ouvriers/emploier
  
  
      chomeurs


      retraiter




L ider ke font passer c petits krobards, c est k il y a 2 - en - 2 travayeurs, pour 2 + en + 2 machines ki les remplasse+, & k il y a 2 + en + 2 chomeurs, & 2 + en + 2 retraiter (avec 1 probleme evident du fait k il va y avoir du mal a assurer leurs retraites).  

Essaions d aborder la kestion 2 maniere abstraite (certes, on poura nous le reprocher)...  D une certaine maniere, l ouvrier ou l emploier k on remplasse par 1 machine se voyt priver 2 son emploi, lekel assure a la fois sa subsistance (par son salaire ), & sa digniter (par le fait k il avait part o prossessus 2 production, & 2 dessision , & donc encore a la kreation 2 richesse komune)
((??))

    
B1 entendu, on pourait dessider ke 7 istoire 2 digniter est ors-sujet, d abord parce ke se n est pas 1 koncept ekonomik, & ensuite parce ke, o fond, il est possible k il n y ait rien 2 digne dans le fait 2 tourner des boulons ou remplir des formulaires.  

—— 
Koncernant le premier point, c est + 1 force 2 notre approche k un defaut, kar en matiere 2 chois sossietaus, on doit prendre en kompte aussi b1 des elements 2 tipe ethik ke des realiter pureman kantitatives.  Ainsi, je ne renie pas l emploi du mot « digniter »...  

—— 
Koncernant le second point, kom on l a dit dans le texte 2 7 page, il est vrai ke le travail umain est generalement alienant, & k on devrait en kelk sorte « etre kom les lis des champs, ki ne filent ni ne tissent ».  Cependant, disposer d une activiter , k elle soit manuelle, intellectuelle, artistik ou autre , permet o omes 2 se realiser...  De +, la kestion k on adresse issi est + pointue ke la seule kestion du labeur/travail  : le probleme , en efet, est 2 savoir , ki des omes ou des machines, doit assurer le role regulateur 2 l economie, & la prise 2 dessision ...  A force 2 deleguer leur kapassiter productive a des automates, les omes finiron+ par ne + jouer k un role passif ou secondaire dans la production... cela ne doit jamais ariver !  Pour 7 raison , il est bon ke l home kontinue d envisager positivement le « travail »...  


.  De +, par 7 action, on supprime 1 kotisant, donc on aura 1 peu + 2 mal a assurer la pension d un retraiter (7 maniere 2 parler est 1 veritable raccourci, kar b1 entendu, on peut retablir 1 kotisant 2 + par d autres moiens, & 2 + le probleme generationel est 1 autre probleme ki va 2 son koter, neanmoins, kontinuons a lire se ki suit, & nous verons ou je veus en venir...).  

On peut resoudre c deus problemes, en recourant a deus innovations :
:
—— D une part, puiske se sont maintenant des machines ki travaillent a la plasse des salarier ki ont eter mis sur la touche, autant konsiderer k elles kree+ des richesses...  Donc : Faisons-les kotiser !   Ces machines ki desormais kotiseron+ assureront les retraites
((??))

    
On dira peut-etre : « Coment voulez-vous ke des machines kotise+, puisk elles ne sont pas salarier ? »  

Mais je fais le pari ke les machines du futur seront des robots kapables 2 se reprogramer en partie afin d ameliorer leur productiviter, & ke, afin ke c robots puisse+ acheter les modules ki leur mankent, ils toucheron+ 1 salaire
.  Il semble aussi probable k ils auron+ 1 certaine kapassiter sossiale, ki, meme si elle reste rudimentaire, leur permettra d etre moderement adaptatifs.  


.  
:
—— D autre part, puiske mettre sur la touche 1 salarier revient a priver 1 kantum d humaniter 2 son « pouvoir dessisionel », restituons du pouvoir 2 dessision
a l humaniter, en kreant 1 droit 2 l humain sur la machine  !  
+ pressiseman, o moment ou l ouvrier ou le salarier est remplasser par 1 machine , plutot ke 2 lui verser 1 indemniter 2 lissenciement, octroions-lui 1 certaine kantiter 2 « capital-dessision » sur la machine ki le remplasse, c est-a-dire 1 ensemble 2 pouvoirs ki lui permettent 2 dessider koment orienter 1 partie (pas forceman grande) 2 la productiviter 2 la machine , & donons-lui la responsabiliter d ameliorer le rendement 2 la machine & la kaliter 2 sa production (par exemple, en determinant 2 kelle maniere la machine s achete 2 nouveaus modules).  En klair, le salarier ou l ouvrier mis sur la touche devient « le tuteur 2 sa machine  » (& non pas son kapitaliste ou son proprietaire).  


... »  

On me dit k il faudrait 1 education pour cela...  Eh b1 , tant mieus, & d ayeurs l efort pedagogik en se sens kreera, lui aussi, 2 l emploi.  & kan b1 meme les choses ne tourneraient pas ainsi, on a avantage a poser le probleme .  N est-il pas ?  * Kestion  ! *

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 5466 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org