[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

du comportement de détour





Praticien-de-la-vie interroge Prélassé-dans-le-Silence : « Mon activité de vie aimerait suivre un cours non chaotique, mais n'y arrive pas.  Ce n'est pas que je veuille d'un moyen absolu de déterminer mon action à chaque fois, car je sais qu'un tel criterium ne se trouve pas.  Mais, au minimum, je voudrais intégrer en moi quelques bonnes maximes qui fassent que mon agitation atteigne le plus souvent le but.  Or, je m'agite n'importe comment, et sans profit.  Qu'en penser ? »  

Prélassé-dans-le-Silence répond à Praticien-de-la-vie : « Vous dites que le criterium n'est pas intégrable par vous, du fait qu'il ne se trouve pas, mais ce n'est pas là la bonne raison, or celui qui agit une action bien conformée alors que sa raison est mauvaise agit en fait à rebours du Bien.  Vous devez vous demander ce qui fait que le criterium, qui se trouve, échappe à un individu tel que vous.  Considérez donc, comme vous l'avez dit, que vous souhaitez atteindre un but : mais, comment caractérisez-vous ce but, et que dites-vous du procédé par lequel vous y tendez ? »  

Praticien-de-la-vie répond à Prélassé-dans-le-Silence : « Mon but est ma réalisation de moi, et je le conçois aisément comme asymptotique.  Tout en m'approchant de lui en tapinois, je m'efforce de devenir plus digne de sa réalisation...  Plus j'approche du but et plus grandes sont les raisons qui me poussent davantage vers le but.  Mais, la Société est méchante, et s'oppose à ma réalisation de moi.  Facilement, je me désespère.  Toutes ces raisons, essentiellement (je ne creuse pas davantage pour l'instant), sont à la base de ce qui fait que le criterium, semble-t-il, ne se trouve pas. »  

Prélassé-dans-le-Silence répond à Praticien-de-la-vie : « Non, votre but n'a rien d'asymptotique, il est juste brutal.  Pris dans la nasse de l'existence, vous voulez en rompre le filet.  Vous ne prenez pas garde que ce n'est nullement un filet dans lequel vous, poisson, êtes capturé, mais que c'est l'eau elle-même qui constitue votre atmosphère.  Allez nager ailleurs !  Vous posez un but, et regrettez de ne pouvoir y accéder par tels moyens plus et moins directs...  Votre problème est avec le comportement de détour : reconsidérez votre ère de poisson, et allez nager ailleurs ! »  

Praticien-de-la-vie répond à Prélassé-dans-le-Silence : « Je sais que mon comportement est inadapté, autrement dit, que mon détour est inconséquent.  Mais, à ruser avec les ruseurs, j'en viens à agir de leurs détours comme des miens, je m'amalgame aux anticauses qui me dévorent, je me confonds avec mon Ennemi.  Dites-moi donc, puisque mon sens du détour est corrompu, comment il s'agirait de handler ce problème... »  

Prélassé-dans-le-Silence répond à Praticien-de-la-vie : « Il n'y a décidément rien à faire pour vous : vous ne comprenez pas que parler de but et de détour, c'est recycler dans votre paradigme les éléments de l'erreur commune.  Si seulement vous aviez un but qui n'en est pas un, vous pourriez réussir à chaque fois que vous échouez.  Mais, en vous plaçant au-dessus de la société, la seule chose à laquelle vous arrivez est de faire de votre échec une cause de sanctification.  Or, cela se passera mal, car les autres deviendront amoureux de votre action.  Tandis que, si vous tanciez vertement mais sans paroles le silence social, vous amenuiseriez les raisons de souffrir ici-bas.  Comme tout cela est trappu ! »

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 3931 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org