[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

& maintenant, le reve





& maintenant, ke sera-ce ?  Belle epouser, en kelle region 2 l espasse & du temps nous resumerons-nous a etre les ceusses ki reussissent en leur projet komun  ?  C est-a-dire, ou & kan se deploieront les charmants baisers ?  

Je veus k une nuit protectrisse se deploie alentour 2 nous, k elle nous revete 2 son immuniter, & ke nous soions konfier l un a l autre kom dans son antre((??))

    
Certes, la belle epouser fut deja rencontrer 1 fois.  Cette fois-la vaut pour les fois toutes, absoluman.  Ce fut la rencontre premiere, l absolue, la vraie [je cite se poeme d Andrer Breton dans Klair 2 tere kom koncordant ((??))

    
TOURNESOL


La voyageuse qui traversa les Halles la tomb閑 de l'閠
Marchait sur la pointe des pieds
Le d閟espoir roulait au ciel
ses grands arums si beaux
Et dans le sac main il y avait mon r陃e ce flacon de sels
Que seule a respir閟 la marraine de Dieu
Les torpeurs se d閜loyaient comme la bu閑
Au Chien qui fume
O venaient d'entrer le pour et le contre
La jeune femme ne pouvait 阾re vue d'eux que mal et de biais
Avais-je affaire l'ambassadrice du salp阾re
Ou de la courbe blanche sur fond noir que nous appelons pens閑
Le bal des innocents battait son plein
Les lampions prenaient feu lentement dans les marronniers
La dame sans ombre s'agenouilla sur le Pont au Change
Rue G顃-le-Cœur les timbres n'閠aient plus les m阭es
Les promesses des nuits 閠aient enfin tenues
Les pigeons voyageurs les baisers de secours
Se joignaient aux seins de la belle inconnue
Dard閟 sous le cr阷e des significations parfaites
Une ferme prosp閞ait en plein Paris
Et ses fen阾res donnaient sur la voie lact閑
Mais personne ne l'habitait encore cause des survenants
Des survenants qu'on sait plus d関ou閟 que les revenants
Les uns comme cette femme ont l'air de nager
Et dans l'amour il entre un peu de leur substance
Elle les int閞iorise
Je ne suis le jouet d'aucune puissance sensorielle
Et pourtant le grillon qui chantait dans les cheveux de cendre
Un soir pr鑣 la statue d'蓆ienne Marcel
M'a jet un coup d'œil d'intelligence
Andr Breton a-t-il dit passe


].


.  Tu es la, pres 2 moi, belle epouser , belle retrouver, belle absolument : pour toi, je peus decrocher la lune & les etoiles.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 22406 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org