[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

vivants aussi ?





Ces savants se demandent si tout ce qui contient de la représentation dans son corps n'est pas au fond passible de pensée.  Ainsi, la machine qui manipule les symboles, pour peu que ces symboles se réfèrent au monde extérieur, selon eux, penserait.  Mais il est notable qu'aucun de ces savants ne se demande quelles formes extrêmes peuvent prendre de telles représentations symboliques : car, à tout prendre, avec une telle définition de la pensée on découvrira un jour que les nuées du ciel ou les trombes magnétiques du Soleil pensent, elles aussi((??))

    
Et pourquoi non ?  Le thème de l'homme qui n'est pas seul dans la nature à jouir du privilège de la conscience, ou de la pensée, n'est pas nouveau.  On le trouve déjà chez Gérard de Nerval :

VERS DORÉS


             
Eh quoi ! tout est sensible !
             
PYTHAGORE


Homme ! libre penseur —— te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose :
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant...
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
Un mystère d'amour dans le métal repose :
« Tout est sensible ! »  —— Et tout sur ton être est puissant !

Crains dans le mur aveugle un regard qui t'épie :
À la matière même un verbe est attaché...
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres.


.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 65317 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org