[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

la torture du front





Le plus prenant sur le front n'est pas de se battre, mais d'attendre.  La plus grande souffrance ne provient pas de la lutte elle-même mais d'y cette angoisse de la lutte((??))

    
Cet usage du pronom « y » n'est pas canonique.  Le lecteur soucieux de pénétrer toutes les arcanes du texte doit s'efforcer de lui trouver un sens.  


.  

Je ne compte plus la satiété des jours de pluie.  Les jeux de cartes me semblent insuffisants, inanes à décompter toute la fatrasie de l'univers.  L'air est saturé de mouches et je pourris sur place.  

Pourtant quelque chose me réconforte et c'est mon inébranlable foi en l'avenir.  Oui, je sais qu'il y a au bout du tunnel un quelque chose de meilleur, même s'il est ici tout ce qu'il y a de plus lointain.  

Qui parmi nous oserait imaginer le contraire ?

    <<          <<          <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 8951 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org