[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

lire avec équité





De tout ce qui nous est dit, nous ne devons pas le prendre de plein fouet, mais nous devons le considérer avec intelligence et recul.  La masse médiatique nous abreuve de messages, ou plutôt de données qui ne sont qu'à peine des messages, car on n'en peut rien faire, sinon peut-être rester écrasé par leur nombre, et dire : « Ouf ! ».  

Le premier devoir du chercheur de sens est d'ôter toute redondance à l'information, et toute émotivité parasite à la communication.  Le « trop d'émotions » nuit à l'analyse raisonnable et rationnelle.  Il empêche d'y voir clair.  Quant à la redondance, elle est nuisible pour une autre raison : elle perturbe la capacité à distinguer ce qui est l'essentiel de ce qui est l'accessoire.  

Imaginons par exemple qu'une personne réalise une œuvre particulièrement brillante et digne de louanges...  Si les médias, en voulant faire état de sa performance, se mettaient à nous assaisonner de qualificatifs laudateurs plus qu'à nous faire découvrir son opus, on pourrait dire, d'une part qu'ils prétendent juger à notre place (ce qui est infantilisant), d'autre part qu'ils n'apportent rien à notre connaissance, car nous savons déjà que cet artiste est doué.  En ce cas, on n'a affaire qu'à un torrent de mots, une cascade d'épithètes, —— et où a-t-on jamais vu qu'on pouvait juger d'un discours sur un torrent de mots, une cascade d'épithètes ?  S'il était possible de se contenter de recenser les mots-clefs d'un livre pour se faire une idée de sa valeur philosophique, cela se saurait !  

Si une information se déduit entièrement de plusieurs autres, on ne doit pas en faire un fromage médiatique.  Rien ne remplace l'évaluation d'un discours par l'examen calme et serein, en dehors des influences pernicieuses des médias formateurs d'opinion...  C'est pour cela que la Question, d'ailleurs, se pose toujours, et plus spécialement aux solitaires.

    <<          >>    













....

Cette page a déjà été consultée 20476 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org