[home] [ccs] [index] [personnages] [actions] [interv] [vid] [e-mail] [hasard] [orange] [contrev] [tarot] [brassens] [enrich]
~ [help]

une improbable conclusion





Escape, en proie à Elle, énonce et parle.
À l'orée de la recherche, mais en sens inverse (en un sens qui ne peut qu'être inverse), se profile une réalité toute autre, qui ne peut être dite.  

Trop de choses circonviennent la quête de lumière en cette affaire, à savoir pour commencer les événements convergents, les réalités divergentes, l'apport sérié des acteurs distincts, la véracité du donné, la quête de sens elle-même, le retour sur soi, l'incapacité d'affronter son lot, l'incroyable nécessité de s'y tenir, l'incroyable nécessité de s'y ternir aussi, peut-être (ici l'Esprit a parlé)((??))

    
« L'Esprit a parlé » car la main, au moment de taper « l'incroyable nécessité de s'y tenir », a entré « l'incroyable nécessité de s'y ternir », ce qui était également une phrase justifiée.  Ainsi, l'Inconscient a-t-il sourdement travaillé pour la vérité (son intellection était un calcul séparé, tenu en dehors des instances opératives).  Ainsi l'Esprit, qui n'est autre que cet Inconscient du monde, a-t-il parlé.  


.  

Il faut de toute urgence que ces paroles ne soient pas comprises, mais par chance c'est la chose la plus aisée qui soit dans l'univers.  Y avait-il donc une chose aisée dès le départ ?

C'est le profil de l'improbable conclusion, celle à laquelle il est heureusement nécessaire que personne ne croie.

    <<          >>      ——      >>    













....

Cette page a déjà été consultée 58239 fois.

  [Œuvre d'Escape, 1990-2015 (achevée, présentée au monde), auteur initial : Escape, France].  
  Copyleft : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://www.artlibre.org